Onze diensten

Franse teksten voor rouwkaartjes

TEKST Frans 1

C'était un homme humble, respectueux d'autrui,
toujours prêt à rendre service.
Son bonheur, il le trouvait dans son travail
mais surtout auprès de ses enfants
qui étaient son univers et qu'il
chérissait tant.

Mes chers enfants, j'aurais voulu
vous choyer plus longtemps, vous guider
sur le chemin de la vie et assurer votre avenir.
Dieu en a disposé autrement.

Chère maman, chers frères, merci de
vos attentions et de votre tendresse.

Chère famille, chers amis, je vous remercie
de votre amitié, gardez-moi une petite place
dans votre cœur.

TEKST Frans 2

Pendant les mois que ta maladie t'a fait souffrir,
nous avons essayé ensemble, de diminuer ta peine,
et de partager avec toi tes souffrances.
Nous aurions bien voulu vivre encore longtemps
avec toi,
paisiblement dans notre petite famille.
Dieu l'a voulu autrement
et nous essayons de Le comprendre.
S'il te plaît maman,
intercède auprès de Dieu,
pour que tous ceux que tu aimes ci-bas,
vivent une vie chrétienne et soient heureux.
Pardonne-nous aussi nos lacunes
et nos erreurs et prie pour nous.


TEKST Frans 3

Tu as combattu la mort avec courage.
Elle a vaincu ton corps mais non ton âme.
Tant que le dernier d'entre nous vivra,
et avant de te rejoindre dans l'éternité,
tu vivras dans nos cœurs comme tu as
toujours vécu, fière, combative et généreuse.

Nous remercions le Seigneur d'avoir
abrégé tes souffrances.


TEKST Frans 4

C'est le temps
que tu as perdu
pour ta rose
qui fait ta rose
si importante.


TEKST Frans 5

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler,
à être compris qu'à comprendre,
à aimer qu'à être aimé.

Car c'est en se donnant que l'on reçoit,
c'est en pardonnant que l'on obtient le pardon,
c'est en mourant que l'on ressuscite à la Vie.
St. François


TEKST Frans 6

Une vie totalement consacrée à l'amour et à
l'aide de ses proches a pris fin; nous ne
verrons plus son sourire exprimant sa gentillesse
spontanée et son affection de son entourage.
Elle était d'une piété rare et sans compromis,
exigeante pour elle, mais tolérante pour les autres.


TEKST Frans 7

Nous pleurons tous pour notre chère disparue.
Sa vie entière, elle a été humble et active.

Avec amour et dévouement, elle a constamment
veillé au bien-être de son époux,
de ses enfants et de sa famille.

Elle était aimable et généreuse à l'égard de tous.
Son sourire touchait ceux qui la connaissaient.

Nous avons tenu notre engagement qui a germé
dès que nous nous sommes aimés.

Maintenant que tu nous quittes, je te promets
de le continuer avec nos enfants.

Tu es avec nous. Tu resteras notre guide.
Je t'aime, à jamais.


TEKST Frans 8

Quand tu nous manqueras nous penserons
à tous les bons moments passés avec toi.

Tu as été un père merveilleux, nous veillerons
à ce que tu restes fier de nous.
Tu as été courageux dans ta vie,
jusque dans ta maladie.
Tu resteras notre exemple.


TEKST Frans 9

Ce monde à toi,
plein de livres, plein d'idées.
Cette vie à toi,
remplie à ta manière.
Ton humour, toujours,
cachant ton inquiétude.
Ta façon d'aimer,
si sérieuse dans sa naïveté.
Ton monde, ton humour,
ta vie, ton amour,
pas toujours faciles à comprendre,
seront difficiles à oublier.


TEKST Frans 10

Epris de justice
A l'écoute de son prochain
Heureux de simples joies familiales.

Il a vécu une vie droite en accord
avec ses convictions profondes.
Prends pitié de lui Seigneur Jésus.

Sainte Marie, Mère de Dieu, sois lui
secourable à l'heure du Jugement.


TEKST Frans 11

Ceux qui ont eu la joie de le connaître,
se souviendront avec grande affection de sa
personnalité rayonnante et dévouée.

Qu'il en soit remercié.

Comme un homme bon et charitable il a pu
rester de longues années entre nous et avec
grande peine on a dû se séparer.

Il a toujours été si bon pour chacun de nous,
mais sa tâche est maintenant achevée.

Il executait sa tâche quotidienne avec une
simplicité et une joie qui rendaient sa vie si belle.
Pour ses bien-aimés rien ne lui était trop
et pour son prochain il avait de l'affection,
de la patience et de compréhension.

Chère épouse, nous avons toujours été très
heureux ensemble, merci pour la tendre
affection que vous m'avez toujours témoignée.

Chers enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants,
vous tous qui savez combien je vous aimais,
ne pleurez pas pour mon départ mais soyez pour
chacun de vous une consolation et un soutien.

Chers membres de famille, chers amis et tous
ceux qui me voulaient du bien, merci pour tous
ce que vous avez fait pour moi.


TEKST Frans 12

AIMER

J'ai connu un grand amour,
Un seul.
J'ai connu un seul amour,
Un grand.
Ce grand amour est fait
De petites chose
Ces petites choses ont fait
Ce grand amour.

Chaque jour apporte son bonheur
Même s'il se cache
Dans un pleur
Même s'il se fâche dans un heurt.

Chaque geste est un don
S'il renforce l'union
Chaque geste est prière
Si chaque prière est un geste.

L'amour est fait de petites choses
Ces petites choses créent l'amour.


TEKST Frans 13

Chère maman,

Tu as trop pensé aux autres pour être
toi-même jamais oubliée.

Que ton souvenir demeure au milieu de nous,
que ton âme revive dans l'âme de tes enfants,
petits-enfants pour nous maintenir dans la
voie droite, pour nous guider, pour nous protéger.
Maccab


TEKST Frans 14

J'ai pris le grand chemin un juillet de lavande
Vous me teniez la main en immense sarabande
Vous êtes restés en bas me regarder en chœur
Partir à petits pas au devant du Seigneur.

Et puis encore une fois je me suis retourné
Pour voir tous vos minoirs, étonnés
Vous savez cependant qu'enfin tombe le soir
On s'embrasse, on s'étreint et on se dit "bonsoir".

Et puis déjà demain la journée recommence
Redevenez sereins, ce sera un dimanche
Si vous m'oubliez peut-être je ne vous oublierai pas
J'ai tant aimé à être de tous votre papa.

N'oubliez pas maman, c'est dur pour elle qui reste
Amour et affection, enfants, petits-enfants
Avec tout bel élan prodige se manifeste
Et un peu d'attention adoucira le temps

Vacances sont arrivées, vous en aurez besoin
Pour moi c'est arrangé, je vous suivrai de loin.


TEKST Frans 15

Je ne puis demeurer davantage.
La mer qui appelle toutes choses
vers elle me réclame,
et je dois m'embarquer.
Car rester, cependant que les heures
brûlent dans la nuit, c'est se laisser prendre
dans le cristal du gel et être immobilisé
dans un moule.

Volontiers emporterais-je avec moi
tout ce qui est ici.
Mais comment le pourrais-je?


TEKST Frans 16

C'est la force de ceux qui
partent de veiller sur ceux qui restent.
C'est la consolation de ceux qui demeurent
de penser à ceux qui sont partis.
P. Lacordaire


TEKST Frans 17

Tu as laissé ta trace, ton énergie change de forme et
poursuit sa route et son existence dans l'univers
toujours vivant.
Tu as vu les tiens te quitter, connaître cette mutation,
de la vie à la mort.
Ils sont dans l'univers, présent.
M. Gray


TEKST Frans 18

Il ya longtemps
que je scrute
le lointain
guettant le vaisseau
qui droit me ramener
au Port.
Je me suis donnée
moi même
et je n'ai pris
qu'en moi même.
Si mon cœur a saigné
mon sang a servi
à guérir
d'autres blessures.
Je n'ai connu qu'un chagrin
celui d'une grande
tendresse.
Mais je rentre avec joie
au crépuscule
du Bonheur.


TEKST Frans 19

Elle est partie, elle nous a quittés pour s'en aller rejoindre son cher ... et ceux qu'elle a tant aimés.

Seule depuis bien des années, elle a montré
un courage exemplaire pour continuer à vivre
malgré son lourd handicap.

Ses forces, elles les puisait dans sa foi profonde,
la confiance dans son "double ange gardien",
et la certitude qu'elle avait d'une vie meilleure
dans l'au-delà.

Charitable et généreuse, elle aimait rire et faire rire.

Elle est restée sereine, paisible et forte juqu'à la fin malgré ses vives souffrances.

Chère..., tes épreuves imméritées sont finies,
repose en paix et pense à nous là-haut,
comme nous penserons et prierons pour toi
en espérant te revoir un jour!


TEKST Frans 20

Chère maman,

Tu nous aimais et nous t'aimions. Toute ta vie, tu as partagé nos joies et nos peines. Tu lisais sur notre visage ce que nous pensions et désirions. Tes dernières paroles ont encore été des paroles de sollicitude et d'amour. Nous: tes enfants et petits-enfants, nous t'en remercions du plus profond de notre cœur et nous espérons que tu nous soutiendras dans les pénibles mois à venir.
Que le Seigneur te bénisse et t'accueille dans sa lumière éternelle.

J'ai rejoint ceux que j'aimais,
j'attends ceux que j'aime.


TEKST Frans 21

C'était un matin du mois d'août.
Le jour s'annonçait calme et doux.

Le ciel si bleu ne pouvait voir des gros
nuages l'envahir.

Soudain lorsque tout devint noir, l'orage
claqua et fit frémir.

La pluie tomba et fit partir un bel oiseau
pour l'infini.

Lui qui aimait tant découvrir
la mer, la terre de ses amis.


TEKST Frans 22

LA VIE EST...

Une chance, saisis-la
Beauté, admire-la
Béatitude, savoure-la
Un rêve, fais-en une réalité
Un défi, fais-lui face
Un devoir, accomplis-le
Un jeu, joue-le
Précieuse, prends-en soin
Une richesse, conserve-la
Amour, jouis-en
Un mystère, perce-le
Promesse, remplis-la
Tristesse, chante-la
Un combat, accepte-le
Une tragédie, prends-la à la bras le corps
Une aventure, ose-la
Bonheur, mérite-le
LA VIE EST LA VIE, défends-la
Mère Térésa


TEKST Frans 23

Savoir Vieillir

Vieillir, se l'avouer à soi-même et le dire,
Tout-haut, nos pas pour voir protester les amis,
Mais pour y conformer ses goûts et s'interdire
Ce que la veille encore on se croyait permis.

Avec sincérité, dès que l'aube se lève,
Se bien persuader qu'on est plus vieux d'un jour.
A chaque cheveu blanc se séparer d'un rêve
Et lui dire tous bas un adieu sans retour.

Aux appétits grossiers, imposer d'âpres jeunes,
Et nourrir son esprit d'un solide savoir;
Devenir bon, devenir doux, aimer les jeunes.
Comme on aima les fleurs, comme on aima l'espoir.

Se résigner à vivre un peu sur le rivage,
Tandis qu'ils vogueront sur les flots hasardeux,
Craindre l'être importun, sans devenir sauvage,
Se laisser ignorer tout en restant près d'eux.

Vaquer sans bruit aux soins que tout départ réclame,
Prier et faire un peu de bien autour de soi,
Sans négliger son corps, parer surtout son âme,
Chauffant l'un aux tisons, l'autre à l'antique Foi,
Puis un beau soir, discrètement, souffler la flamme
De sa lampe et mourir parce que c'est la loi.
François Fabie


TEKST Frans 24

On la réchauffe de baisers,
On lui remonte ses oreillers,
Elle va mourir, la Mama,
Sainte Marie, pleinte de grâce,
Dont la statue est sur la place,
Biensûr, vous lui tendrez les bras,
En lui chantant: Ave Maria
Ave Maria
Il y a tant d'amour, de souvenirs,
Autour de toi, toi, la Mama,
Il y a tant de larmes et de sourires,
A travers toi, toi, la Mama,
Que jamais, jamais, jamais,
Tu nous quitteras
(Ch. Aznavour)


TEKST Frans 25

De toutes mes forces,
Celles que tu m'as données, je t'ai cherché
Désirant voir ce que j'ai cru.
Et j'ai lutté, et j'ai souffert.

Mon Dieu, mon Seigneur,
mon espoir unique,
Accorde-moi de n'être
jamais las de te chercher;
Qu'avec passion, sans cesse,
Je cherche ton Visage.

Toi qui m'as donné de te trouver,
Donne-moi le courage de te chercher encore,
Et d'espérer te trouver toujours davantage.

Accorde-moi de ne pas t'oublier.
Accorde-moi de te comprendre.
Mon Dieu, mon Seigneur,
Accorde-moi de t'aimer.
Saint Augustin


TEKST Frans 26

Seigneur,
Accueille-le, il était tellement bon.
Il est des tiens.

La mort n'est pas l'obscurité.
C'est la lampe qui s'éteint parce que
le jour se lève.
Bossuet


TEKST Frans 27

Après avoir lutté très dignement
un ultime combat contre la maladie,
il s'est éteint en toute sérénité
comme il a vécu: simplement,
dans le calme, la quiétude et entouré
de l'amour de ses proches.


TEKST Frans 28

Seigneur, faites de moi un instrument de votre Paix!
Là où il y a de la haine, que je mette l'amour.
Là où il y a l'offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l'union.
Là où il y a l'erreur, que je mette la vérité.
Là où il y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.
O maître, que je ne cherche pas, tant
A être consolé... qu'à consoler:
A être compris... qu'à comprendre:
A être aimé... qu'à aimer:
Car:
C'est en donnant... qu'on reçoit:
C'est en s'oubliant... qu'on trouve:
C'est en pardonnant... qu'on est pardonné:
C'est en mourant... qu'on ressuscite à
l'éternelle vie.
St. François